lundi 13 décembre 2010

« Cette chanson est pour moi, elle me colle à la peau… »

HERSTAL IS TROPICAL - Interview Country

Pour vous réchauffer les pieds, du country qui nous vient du froid!
L'interview de Steve Surprenant, à l’occasion de sa venue à Herstal.

Bonjour Steve Surprenant ! Un sacré nom de scène, dites, c’est osé !
C’est une histoire de famille, puisque Surprenant est tout simplement le nom à mon papa que j’ai emprunté comme nom d’artiste. C’est effectivement surprenant et surprend bien des gens !

Vous êtes chanteur de country rock et de ballades made in Québec ! Parlez-nous d’où vous venez, le paysage, l’ambiance…
Je demeure à Granby… beaucoup de neige en ce moment de l’année ! Et ici au Québec, les gens adorent fêter et danser. Je recommande particulièrement la ville de Québec, pour le château Frontenac et les magnifiques plaines d’Abraham ; Paul McCartney et Céline Dion s’y sont produits, c’est de toute beauté… en été bien sûr ha ha !

Vous serez en tournée européenne pour trois semaines en 2010-2011, présentant votre 3e et nouvel album « Round and Round ». La Belgique, ça vous évoque quoi, là, à brûle pourpoint ?
C’est selon moi le rêve de tout chanteur : faire le tour du monde en chanson ! Mon rêve à moi, partager ma passion pour la musique avec le monde entier, est en train de se réaliser. Le public aime ce que je fais, et j’aime chanter. Pour moi c’est un cadeau.

Un concert prévu à Herstal, ville tropicale du bassin industriel liégeois ! A quoi peut-on s’attendre comme spectacle ?
Nous allons s’amuser et danser, mais surtout avoir l’impression d’être en famille avec des rythmes de country rock qui bougent beaucoup, jusqu’aux plus belles balades de mon répertoire. Des surprises aussi, puisqu’ils n’ont peut-être pas entendu le nouvel album. Mon spectacle est la solution pour évacuer le stress de la vie quotidienne !

Vous chantez en français et en anglais. Le fait que vous préfériez l’anglais pour vous exprimer a-t-il des répercussions en terme d’audience au Québec ?
Les festivals surtout. Il n’y a pas beaucoup de Québécois qui font ce que je fais. Le country anglais est plus chanté dans l’ouest canadien mais est tout de même apprécié au Québec par les danseurs de country surtout. Les répercussions sont plus importantes au niveau des festivals, où le country français domine. Je fais quand même quelques festivals, et le public québécois aime ma musique. Nous travaillons fort pour que je puisse en vivre.

Comment se porte le secteur de la country où vous êtes ?
C’est la musique populaire qui domine les palmarès au Québec, mais le country est en train de faire sa place. Le country fait danser beaucoup de gens. C’est le style américain que la majorité des gens entre 20 et 50 ans aime. Tandis que le country québécois traditionnel, appelé aussi Western,  est plus populaire auprès des festivals et des personnes à la retraite.

Il paraît que vous êtes fan de Keith Urban, le mari de Nicole Kidman. En quoi être fan influence-t-il vos choix artistiques ou votre philosophie de vie ?
J’adore Keith Urban, mais aussi d’autres comme Brad Paisley, Garth Brooks. A l’adolescence, j’aimais particulièrement les groupes rock comme Bon Jovi dans « Wanted Dead Or Alive », le country est partout ! Il y a un feeling en moi qui me dit « cette chanson est pour moi, elle me colle à la peau »… et ce sont ces émotions procurées par les artistes dont je suis fan que je veux, avec mes chansons, transmettre aux gens.

Rendez-vous le dimanche 9 janvier 2011 à Herstal, merci Steve !
Merci à vous Lili, et à très bientôt !

Une interview de Lili Sygta


Steve Surprenant @ Marché Couvert d'Herstal, 78 rue Laixheau, ce dimanche 9/01/2011 dès 17h.
Informations et réservations au 0459 620 404

Aucun commentaire:

Publier un commentaire